Les news

HEIG-VD | 15 juin 2017

Etudier et comprendre les interactions dans des équipes de travail multiculturelles

Etudier et comprendre les interactions dans des équipes de travail multiculturelles
Les marchés émergents, et en particulier la Chine, attirent de plus en plus d’investisseurs et d’entreprises suisses. Cependant, les différences culturelles rendent difficile la collaboration avec des partenaires étrangers. Une étude de la HEIG-VD vise à mieux comprendre les interactions et le travail au sein des équipes multiculturelles.

Avec l’internationalisation des marchés et le nombre croissant de fusions-acquisitions et de joint-ventures transnationales, le travail s’effectue de plus en plus dans des équipes regroupant plusieurs cultures et nationalités. L’Institut Interdisciplinaire du Développement de l’Entreprise (IIDE) de la HEIG-VD mène actuellement une recherche sur les interactions sociales et la collaboration au sein de ces équipes multiculturelles.

S’agissant d’une étude préliminaire, l’analyse porte pour le moment sur les étudiant-e-s participant à la Sino-Swiss Summer University in Business administration de la HEIG-VD. Dans le cadre de ce programme, les participant-e-s suisses et chinois-e-s doivent travailler ensemble sur divers projets et exercices de groupe. Des observations non-participantes au moyen d’enregistrements vidéo sont effectuées lors de ces épisodes collaboratifs, permettant ainsi d’analyser l’usage qui est fait de l’anglais en tant que langue de communication, ainsi que les stratégies et pratiques de langage adoptées par les étudiant-e-s pour développer et maintenir de bonnes relations dans le groupe, créer une identité commune et atteindre les objectifs définis par le programme.

En parallèle, une enquête quantitative sera menée sur un plus grand échantillon comprenant d’autres Summer Universities dans des domaines tels que la gestion des ressources humaines, l’ingénierie commerciale, l’informatique, les systèmes de communication, l’administration publique, et tant d'autres encore, et organisées par la HEIG-VD ainsi que d’autres hautes écoles du Canton de Vaud.

Deux questionnaires seront soumis aux étudiant-e-s suisses et étrangers provenant de différents pays (Chine, Corée du sud, Brésil, Inde, Chili, Bolivie, etc.) respectivement avant le début du programme et à la fin de celui-ci. Ils permettront notamment d’évaluer les compétences linguistiques, interculturelles et relationnelles des participant-e-s, leur attitude face à la collaboration dans une équipe multiculturelle, leur degré d’identification à cette équipe, ainsi que l’impact de ces facteurs sur l’efficacité et la performance de l’équipe.

Les recherches précédentes tendent à démontrer que si la plupart de ces facteurs influencent à des degrés divers la qualité du travail et des résultats dans un contexte multiculturel, l’identification des membres à leur équipe demeure cependant le facteur clé.

L’étude met également l’accent sur la « génération du millénaire ». Notre échantillon est composé d’entrepreneurs et managers de demain. Or, les chercheurs en linguistique appliquée et en études culturelles (cultural studies) ont montré un certain fossé générationnel, en particulier dans le cas de la Chine. La nouvelle génération chinoise est en effet la première à être véritablement globalisée. En conséquence, elle partage des codes culturels communs avec les jeunes occidentaux, parle mieux l’anglais, et s’adapte plus facilement que les générations précédentes à des milieux multiculturels.

Le projet de recherche se veut interdisciplinaire dans la mesure où il intègre des théories, concepts, et des méthodes de collecte et d’analyse des données propres à la linguistique appliquée d’une part, et au management interculturel, d'autre part. Il amènera une meilleure compréhension des processus de collaboration, d’identification, et de développement d’une culture et de valeurs organisationnelles communes au sein des équipes multiculturelles, et permettra ainsi d’élaborer des bonnes pratiques et recommandations à l’attention des entreprises désireuses de s’internationaliser.

Contact :

Prof. Anna Lupina-Wegener, +41 24 557 27 81

Prof. Patricia Pullin, +41 24 557 61 46

Dr. Mario Konishi, +41 24 557 27 71