Les news

HEIG-VD | 15 juin 2017

Une start-up d'Y-Parc remporte le premier prix au Arkathon Hacking Health Valais

Une start-up d'Y-Parc remporte le premier prix au Arkathon Hacking Health Valais
L'espace d'un week-end, des professionnels de la santé, des patients, des développeurs et des designers se sont réunis autour de problématiques concrètes de santé à résoudre. Les équipes avaient 48h pour échanger et prototyper rapidement des idées pratiques qui pourraient être utiles au système de santé. Cette troisième édition du Arkathon Hacking Health a réuni plus de 60 participants, du 5 au 7 avril 2017, répartis dans 12 équipes.

L'idée étant de faire émerger des solutions concrètes et innovantes en associant les compétences de chacun dans un cadre informel et propice à la création. C'est donc après 45 heures de travail acharné que l'équipe de la start-up Wavemind Sàrl, constituée de 5 anciens et actuels étudiants de la HEIG-VD, a décroché le 1er prix de la compétition, un chèque de 20'000 francs.

L'équipe a travaillé sur un projet proposé par la Policlinique médicale universitaire de Lausanne (PMU). Romain Therisod, de Wavemind Sàrl, explique plus en détail le défi relevé :

"L’application que nous avons prototypé lors de ce weekend est destiné au médecin ou infirmier et offre une aide à la prise de décision. En effet, les maladies tropicales évoluent constamment, et il est difficile pour le personnel soignant de se tenir à jour des derniers symptômes, signes ou diagnostics pour ce type de maladie.

Notre application permet de visualiser de manière simple et intuitive un algorithme plutôt complexe, dans l’objectif de trouver plus rapidement et plus précisément les maladies et traitement lors de consultations médicales. Nous avons ajouté un système de cartes interactives, proposant des illustrations, des photos, des vidéos ou encore des sons, permettant ainsi d’apporter des éléments visuels/sonores lors de la prise de décision.

Actuellement, l’application se nomme « Fever Travel App » et est uniquement au stade de prototype. Notre équipe Wavemind Sàrl va à présent continuer le développement de l’outil en collaboration avec la PMU (Policlinique Médicale Universitaire de Lausanne)."

La somme gagnée par Wavemind Sàrl sera investie pour le développement futur de l'application.

www.wavemind.ch


De gauche à droite, Mohamed Triki, Alain Fresco, Muaz Ganiji, Valérie D'Acremont, Toni Dias.